Le forum des combattants du monde libre

En mémoire de ceux qui sont tombés pour toi
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le grand tour d'Europe centrale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tovi
Combattant
avatar

Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Le grand tour d'Europe centrale   Mar 26 Sep à 12:09

Samedi 9 septembre 2006

C'est le jour du départ. Je suis arrivé à Nantua la veille et comme nous avons discuté jusqu'à 4h du matin nous nous sommes levés à midi. Déjeuner dans une crèperie de Nantua, nous mettons au point l'itinéraire définitif : nous commencerons par Prague (via Mulhouse), puis Varsovie, Cracovie, Budapest, Vienne puis retour par Venise et Milan plutôt que par Amsterdam.
Petites courses à Oyonnax, quelques victuailles et un maillot de bain (oublié à Lyon). Départ, enfin, à 15h30. La route par la N83 est lente, premier en-cas au bord de la route et nous arrivons près de Mulhouse en soirée. Puis nous remonttons vers Friebourg, Karlsruhe.
Le soir, vers 23h nous faisons escale avant Stuttgart, l'occasion d'une petite douche avant de dormir. Le matelas futon convient parfaitement, des draps en guise de rideaux. Nous avons un peu de retard sur l'itinéraire mais je préfère rouler de jour.


Le Vito


Etape sur la N83


Dernière édition par le Dim 1 Oct à 9:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tovi
Combattant
avatar

Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: Le grand tour d'Europe centrale   Mar 26 Sep à 12:58

Dimanche 10 septembre

Sur cette aire d'autoroute allemande il fait froid (6°C), humide et les moteurs des camions frigorifiques font trop de bruit. Je n'arrive pas à dormir, je m'enrhume, alors à 4h du matin je prend la route en laissant dormir Tania. Après m'être un peu perdu du côté de Heimdorf je trace la route jusqu'à Nuremberg (~7h du matin). A 10h nous nous réveillons en plein soleil. Passage de la frontière et arrivée à Prague.
Je prend une Pilsener sur l'avenue Caclavke Numeski lorsque nous voyons défiler une vingtaine de Ferrari...le socialisme est bien mort dans cette partie du monde. Plus tard nous visitons la vieille ville. Les bâtiments sont magnifiques, les appareils photos fonctionnent à plein régime. Nous dînons dans un resto tchèque traditionnel, la déco est typique, les plats corrects et peu chers mais le service est assez froid, nous ne restons pas et partons manger un Strudel au "Svatéti Vaclava, au même endroit où nous avions bu un verre l'après midi. Ensuite nous descendons vers le quartier de Podoli, au sud, pour dormir à proximité d'une grande piscine où nous irons nager le lendemain matin.


marché chinois à la frontière tchèque


Musée national


Chien observant femme faisant les poubelles


porte prague


Prague























Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tovi
Combattant
avatar

Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: Le grand tour d'Europe centrale   Mer 27 Sep à 10:25

lundi 11 septembre

Notre vie de Bohémiens continue. Nous cherchons un café ouvert à 7h du matin, opération impossible avant 8h, tout comme de se faire servir un grand café sans crème (tellement l'idée est incongrue). Cette matinée sera dévolue à la visite du parc de la colline Petricin et du fameux château de Hradcâny ainsi que sa cathédrale. La zone est très touristique et nous n'y rencontrons pas les vieux clochards si fréquents dans le reste de la ville.
A midi petite pause au soleil sur l'île de Kampa. L'après-midi nous visitons les synagogues du quartier juif, mais seule la synagogue espagnole mérite le détour (et sans doute aussi la Vieille synagogue, que nous n'avons pas vu). puis retour dans la vieille ville avec ses échoppes d'artisanat de cristal de Bohème et de bijoux en ambre, et la marée de touristes qui déambulent autour, en particulier sur le célèbre pont Charles (Karluv Most).
Après cette longue journée de marche nous sommes épuisés, nous décidons de sortir de Prague et de commencer la route vers la Pologne.
La ville nous auras laissés un remarquable souvenir au niveau architectural, un mélange de baroque, d'art nouveau, de gothique et de néo-gothique très réussit.
Le soir nous faisons escale à Hradec Kralové, à 100kms à l'est de Prague. Dans un petit restaurant local je comprend pourquoi il y avait si peu de légumes avec le Goulash de boeuf de la veille : il faut commander les légumes à part ! Ce qui donne un repas à 10€ en moyenne. En revanche malgré mes progrès en tchèque les serveurs ont toujours aussi peu le sens du commerce, je crains que celà ne soit une généralité dans les ex-pays soviétiques. Nous verrons ça demain en Pologne.


Les aventuriers de l'est


Prague












entrée du château


musée de l'armée


la cathédrale


à l'intérieur








relève de la garde


l'écluse


vue du parc pendant le picnic


cimetierre juif (avec les tombes empilées les une sur les autres)


la synagogue espagnole








Prague


tour de la poudrière


Golem suspendu au mur dans une rue (taille humaine environ)




statues catholiques sur le pont Karluv Most (pour énerver les protestants qui passaient dessus)


vue du pont


sur le pont


haré krishna, haré krishna...


Dernière édition par le Mer 27 Sep à 12:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tovi
Combattant
avatar

Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: Le grand tour d'Europe centrale   Mer 27 Sep à 11:20

mardi 12 septembre

Après une nuit agréable nous partons immédiatement vers la Pologne via Nachod. Il fait beau et les paysages sont jolis (des forêts). En revanche les routes nationales ressemblent aux départementales françaises et sont quasiment partout en rénovation, la route sera longue. Nous faisons escale à Wrac|aw, autrement dit Breslau en français. La ville, 4ème de Pologne en population, est grouillante de vie, les rues sont en pavés, ce qui n'est pas très agréable.
La nourriture polonaise est excellente et peu chère (environ la moitié des prix français), les gens sont plus accueillants que les Tchèques et les filles sont jolies. Tania a trouvé une paire de Doc Marteens à bon prix avant de repartir. La route s'améliore un peu au fur et à mesure que nous approchons de Varsovie, mais les paysages deviennent vite monotones, des champs plats, à perte de vue. Le long de la route on peut voir un grand nombre d'enseignes de grandes sociétés françaises.
Varsovie est une très grande ville, très moderne avec de grandes artères sur lesquelles les gens roulent comme des parisiens.
Nous dînons dans un resto chic du quartier des arts, suivi d'une scène de ménage inexpliquée. Le calme revient après une rupture officielle avec Tania. Réconciliation dans la nuit.


Breslau


Breslau







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tovi
Combattant
avatar

Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: Le grand tour d'Europe centrale   Mer 27 Sep à 11:48

mercredi 13 septembre

Les nuits paraissent moins froides et humides qu'auparavant. Est-ce dû à l'habitude ou au climat polonais ?
petit déj' et direction la vieille ville. Visite du château royal suivie de quelques bières et un repas traditionnel (en général: carpe, choux, patates, viande frie ou soupe) en terrasse, toujours dans la vieille ville.
Une petite sieste dans un parc puis nous allons faire des courses au Carrefour le plus proche. J'en profite pour acheter une Zubrowka en souvenir.
Nous quittons Varsovie vers 17h.
Si l'architecture de Varsovie est plus austère qu'à Prague il existe toutefois de beaux quartiers reconstitués (la ville fut rasée à 90%). Les gens sont accueillants et l'on voit assez peu de pauvreté.
Varsovie, la ville de la résistance, la ville martyre de l'Histoire est désormais derrière nous.
mais les voies sont mal indiquées et je prend une mauvaise direction, il faudra couper par les petites routes dans la forêt pour rejoindre la nationale 7 (ou E77). Ce n'est pas une partie de plaisir car, comme sur la plupart des routes de Pologne, les poids lourds laissent deux grands sillons sur la chaussée, les changements de file sont mouvementés et périlleux. En me dirigeant avec le soleil je parvient à rejoindre enfin la bonne route.
La journée se termine à 100 kms au nord de Cracovie, nous avons parcourus un peu plus de 2000 kms depuis Lyon.


nous avons passé la nuit ici, en face de l'université (et un peu dérangés par des français fêtards)


la place du château (quand le bras de la statue est dressé c'est qu'une catastrophe va frapper la Pologne).


l'intérieur du château






maquette du château


vieux Varsovie










monument du soulèvement de Varsovie


monument soldat inconnu


et la relève


amen amen


home sweet home
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tovi
Combattant
avatar

Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: Le grand tour d'Europe centrale   Jeu 28 Sep à 11:03

Jeudi 14 septembre

Nous voici dans l'ancienne capitale de la Pologne: Cracovie, la cité de Copernic, la ville du dragon (Kraken). Sa structure est originale puisque le centre ville est complètement cerné d'un parc à l'ancien emplacement des remparts. Dans la vieille ville nous achetons des pendentifs en ambre, ce qui semble être la spécialité locale. Puis une visite rapide au château (également l'université de Copernic)avant de partir pour les mines de sel.
A 110 mètres sous le sol nous ne profitons guère des 24°C extérieur. On approche plutôt de la température nocturne, 8°c, mais la visite fût intéressante, il s'agit de statues sculptées dans le sel par les mineurs.
Prochaine destination : Auschwitz. Nous passons la nuit à proximité du musée. J'ai un peu d'appréhension au moment de prendre la douche du soir...


rue de Cracovie, typique des pays de l'est.


Cracovie
















marchand de pain


un drôle de bus ou chaque passager pédale. Ecologique en tout cas.


gros plan sur le pédalier


les statues de sel






scène de la légende qui engendra la création de la mine


les escaliers


la grande salle de la chapelle
















le pape Jean Paul II en statue de sel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tovi
Combattant
avatar

Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: Le grand tour d'Europe centrale   Jeu 28 Sep à 11:27

Vendredi 15 septembre

Nous commençons la visite du musée d'Auschwitz vers 8h30. Cette visite a sa place dans ce récit de voyage non pas comme une curiosité touristique mais comme un témoignage, ce qui est, je pense, la raison d'être de ce musée. Je n'y apprend toutefois rien de vraiment nouveau mais c'est surtout la réalité des lieux qui provoque l'émotion. En ayant visité toutes ces villes d'Europe de l'est, qui toutes comportaient une forte communauté juive qui a tant participé de l'identité de ces régions on a du mal à croire que tout c'est terminé ici, derrière ces barbelés.
La deuxième guerre mondiale fait vraiment figure d'Apocalypse dans cette partie du monde.
Sur le chemin du retour nous avons une discussion "animée" autour des opinions "dieudonnistes " de Tania. Certains jours je désespère de l'Humanité...
Nous passerons la frontière dans la soirée et la nuit au milieu de la Slovaquie.


Auschwitz I
















le zyklon B


cheveux


dortoirs




la place des exécutions


















Auschwitz II Birkenau








stèle mémorielle en français


dans cette allée les victimes enlevaient leurs vêtements avant d'être gazées


monument contre tous les fascismes


il y a de nombreuses bougies, pierres ou fleurs un peu partout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tovi
Combattant
avatar

Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: Le grand tour d'Europe centrale   Jeu 28 Sep à 12:41

Samedi 16 septembre

Nous passons la nuit à Suski Kupin, le long de l'E77. La Slovaquie est un pays montagneu, les routes sont jolies et le Vito est agréable à conduire. A aucun moment la direction "Budapest" n'est indiquée, peut être une vieille rivalité entre la Slovaquie et la Hongrie, et nous avons faillit manquer la route du côté de Zvolen. Nous sommes pressés d'arriver car pour la première fois depuis notre départ les premiers nuages font leur apparition. Arrivés au poste frontière nous échangeons au taux de 1 euro pour 258 "Forint".
Nous arrivons enfin à Budapest au niveau du grand parc de Varosliget. Le temps d'une courte sieste et d'un picnic puis direction "le monument du millénaire", qui célèbre l'arrivée des 7 tribus magyares en Hongrie ainsi que les grands moments historiques du pays. Des statues très impressionantes...beaucoup plus que le musée des Beaux-Arts juste à côté qui nous a fait perdre notre temps et notre argent. En revanche les bains Széchenyi constituent une étape indispensable à tout voyageur qui, comme nous, a enduré une semaine de voiture, de marche à pied et de sommeil rudimentaire.
Je découvre donc les joies du sauna et des grands bains chauds ou l'on peut jouer aux échecs, et avec les statues tout autour on se croirait dans un dessin d'Enki Bilal. Nous pensions ensuite sortir mais nous étions trop fatigués après les thermes. La soirée se limita à un excellent repas au " Paprika Vendiglö". De toute façon la pluie commence à tomber et ma charmante compagne n'était pas (du tout) d'humeur...


Slovaquie


Slovaquie


monument du millénaire


les 7 chefs magyares


j'adore ces statues


les grands moments histriques : ici, la guerre contre les Turcs


les beaux-arts


le château au milieu du parc








la coupole des thermes


le hall des thermes


dans le vestiaire, tout mou, après les bains


au Paprika Vendiglö
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tovi
Combattant
avatar

Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: Le grand tour d'Europe centrale   Jeu 28 Sep à 13:17

Dimanche 17 septembre

La nuit fut pluvieuse mais chaude. Nous visitons le quartier bourgeois et administratif où nous avons dormit puis nous nous dirigeons vers le centre de Pest. Hélas tout est fermé, comme il se doit un dimanche matin, sauf la belle synagogue de style byzantine mais qui est trop fréquentée et trop cher.
Après un diner léger nous déplaçons notre centrale logistique (le Vito) vers Buda. Du pont nous avons une vue superbe sur le parlement de style gothique. Le ciel étant couvert nous abandonnons l'idée de passer l'après midi dans un parc. Après une semaine de marche nous avons de sérieuses ampoules aux pieds, de bonnes sandales s'avèrent mieux adaptées que des chaussures. L'après midi nous allons donc plutôt aux bains de Gellest, c'est un peu cher (10€/ personne) mais à la place nous mangeront des pistaches et boirons de la vodka plutôt que d'aller au restaurant. Ces bains sont encore plus beaux que ceux de la veille et à la place du sauna il y a des bains de vapeur. Si les piscines sont mixtes ce n'est pas le cas des thermes. J'en profite pour discuter avec un suisse puis un israelien. De son côté tania n'est pas restée trop longtemps car elle a été un peu efrayée par deux lesbiennes qui s'embrassaient.
Au final je ne sais pas si ce sont les bains ou les nuits humides mais tous mes petits problèmes de peau ont disparus. Nous passons ensuite la soirée sur la colline de Gellest, dans un petit quartier résidentiel, avec la vue sur Budapest de nuit... Vodka !


vieille Lada, quartier des ambassades


Pest


Pest
















Synagogue


le fondateur du sionisme politique


la synagogue, le bâtiment le plus original de la ville




passage du pont vers Buda


l'impressionant parlement


du haut de la colline de Gellest


monument de la "libération" soviétique (les hongrois étaient fascistes)


pas de Messerschmidts en vue


les bains de Gellest


les plus beaux bains de la ville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tovi
Combattant
avatar

Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: Le grand tour d'Europe centrale   Jeu 28 Sep à 14:14

Lundi 18 septembre

Ce matin nous visitons le château de Buda dans la grisaille, avant de partir. Ainsi nous quittons Budapest, la "perle du Danube", à la frontière entre le monde méditerranéen ( la frontière nord de l'empire romain) et le monde slave, à l'architecture un peu délabrée, malgré des travaux omniprésents, où l'on voit encore à certains endroits les impacts de balles datant de la 2ème GM ou d'une insurrection anti-communiste, et surtout ses thermes inoubliables. Les Hongrois, si fiers de leurs origines barbares magyares m'ont laissés l'impression d'être un peu désabusés par la modernité [NB : les émeutes une semaine plus tard en sont peut être la manifestation]. Lors du passage de la frontière austro-hongroise le compteur kilomètrique affiche 2999 kms parcourus depuis Lyon.
Arrivés à Vienne nous nous mettons en quête d'un pressing, qui, finallement nous laissa nos vêtements à moitié mouillés.
Puis ce sera la quête du "zentrum", Vienne est typiquement germanique, occidentale, avec de grands boulevards, nous nous sentons comme un poisson fou dans un bocal. Au bout d'un moment nous nous arrêtons pour manger, la pluie se met à tomber, alors on écoute de la musique (du Bob Marley pour le soleil) en attendant. Résultat la batterie est à plat en à peine une heure, il faut acheter des pinces et je demande à des policiers de me prêter leur voiture pour brancher les cables (les même qui m'ont mis une amende un peu plus tôt dailleurs).
Après ce petit incident je roule dans la ville, toujours en quête du zentrum et pour recharger un peu les batteries. Enfin nous arrivons à destination : les musées cottoient les palais, les cathédrales, les fontaines, les statues, les colonnes, les églises, les opéras, les dômes, les ambassades, les parcs, les théâtres, les châteaux et toutes sortes de bâtiments. Tout est colossal, monumental, impérial, impressionant, même Paris parait fade à côté.
Mais la "cité blanche" (qui inspira certainement la Minas Tirith de Tolkien) finit par ressembler à une grosse meringue sans âme, rien n'est à taille humaine, les rues et les parcs sont presque désertiques, le Danuble est tracé au cordeau, et on se sent tout petit, presque de trop et finallement aussi écoeurés qu'épuisés.


le quartier du château à Buda




cathédrale Buda


Buda


Buda




certains monuments sont complètement laissés à l'abandon


au fond on voit les bains gellest


Vienne zentrum


Soldat inconnu


Vienne by night










le théâtre




Mozart


Goethe





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tovi
Combattant
avatar

Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: Le grand tour d'Europe centrale   Ven 29 Sep à 9:22

Mardi 19 septembre

On dit que la nuit porte conseil, et Vienne est décidemment trop occidentale et inhospitalière, alorsje propose de partir un jour plus tôt et de passer par zagreb, en Croatie, peut être que là-bas nous aurons un peu plus de chaleur.
Le temps d'ingurgiter un café et un croissant et nous voilà repartis. Nous courrons après le soleil jusqu'en Slovénie que nous traversons aux alentours de midi et enfin nous faisons escale à Zagreb, capitale de la Croatie.
La ville est un savant mélange slave et méditerranéen et l'on se croirait dans le sud de la France. Comme il se met à pleuvoir nous prenons la route de Rijeka, sur la côte croate, plutôt que par Ljubjana en Slovénie.
la Croatie est encore pauvre mais semble promise à un bel avenir européen, l'autoroute jusqu'à Rijeka est bonne, les paysages de petites montagnes balkaniques sont magnifiques et le soleil revient petit à petit.
A Rijeka nous trouvons le climat et l'architecture méditerranéens ainsi que la mer, pour la première fois.
Cette petite ville balnéaire est très touristique et très sympathique, nous y mangeons un repas de fruits de mer dans un restaurant romantique, puis nous dégustons une glace au bord de l'eau sur le port. Cette soirée nous fait oublier nos prises de bec de la matinée, la douceur de vivre de l'Adriatique nous ressource.


Slovénie


Zagreb


Zagreb








marché à Zagreb


lac sur la route vers Rijeka


Rijeka


Rijeka


restaurant à Rijeka
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tovi
Combattant
avatar

Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: Le grand tour d'Europe centrale   Ven 29 Sep à 9:50

Mercredi 20 septembre

La nuit fut douce mais l'utilisation de boules Quies est quasiment toujours indispensable. En Croatie nous n'avons pas changé d'euros en monnaie locale car ils acceptent en général les paiements en euro, sauf cette fois pour le café du matin. Nous laissons tout de même quelques pièces car de toute façon nous quittons le pays dans la matinée. Les petites routes offrent toujours une vue superbe et le soleil ne gâche rien. Petit passage par la Slovénie et enfin : Italia ! Ici c'est encore l'été , il fait chaud, 25°C, et le ciel est bleu. Nous descendons rapidement sur Trieste où tania peut faire un peu de shopping, une vendeuse lui offre même grâcieusement un pendentif (à 5€). Les Italiens sont vraiment des gens formidables !
Ici c'est le royaume du Vespa et du Piaggio, il y en a plus que de voitures et certaines rues en sont pleines du début jusqu'à la fin, des 2 côtés. Nous empôchons la 4ème contravention pour stationnement depuis Prague avant de repartir vers 13h.
Je pense trouver une plage aux environs de Grado mais ce n'est qu'une lagune vaseuse. Alors nous essayons vers Lignano, un nom qui évoque la ligne bleue de l'horizon. j'ai peu d'espoir car dans cette région de lagunes il serait extraordinaire de trouver une plage de sable fin quasi déserte avec une douche. Et pourtant ! Au premier coup nous tombons dessus : un petit bois de pinèdes et une grande plage de sable fin quasi déserte avec une douche. Malheureusement un génie a eu l'idée de couper la forêt de la plage par une immonde barrière de béton, sans celà nous aurions une superbe vue sur l'Adriatique, nous l'avons par conséquent baptisée "le mur de la honte". Celà ne nous empêche pas de nous baigner toute la fin de la journée. Le soir nous nous apercevons que la douche ne fonctionne pas et les moustiques, par milliers, commencent à attaquer.


Trieste














invasion de méduses dans le port de trieste


le mur de la honte, à perte de vue


le bois aux moustiques
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tovi
Combattant
avatar

Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: Le grand tour d'Europe centrale   Sam 30 Sep à 0:52

Jeudi 21 septembre

Sans le mur de la honte nous aurions eu un superbe levé de soleil sur la mer. Lors d'un petit footing matinal sur la plage je comprend qu'il sert à cloisonner les campings et à leur réserver l'accès à la mer. Nous avons eu de la chance de tomber sur le seul accès libre. Nous aurions pu rester plus longtemps sur cette plage mais les occasions futures d'aller à la plage seront plus nombreuses que celles d'aller à Venise.
Midi, arrivée à Venezia, l'Amsterdam du sud. Nous prenons une place de parking qui par chance se trouve sur le toit, au 8ème étage, cette nuit nous aurons une vue aérienne de la ville.
La journée nous marchons au hasard, achetons quelques babioles et un bel album pour faire le carnet de voyage. Et nous passons bien entendu par la place Saint Marc (du nom du saint ayant évangélisé la ville), au coucher du soleil. Nous ne rentrons pas trop tard à cause de la fatigue, demain la journée risque d'être longue. Mais déjà nous tombons daccord pour dire que Venise est la plus belle ville du monde.


le pont routier menant à Venise


vue du toit du parking


l'arrivée des paquebots de croisière


belle vue


gondole typique


taxi




ne pas louper la marche au réveil












masque de carnaval


il y a beaucoup de ces magasins de masques


le carnaval dure 5 mois en hiver


il y en a de tous les prix


certains sont de véritables oeuvres d'art


gros succès des gondoles malgré les 120€/heure


une ancienne Scuola, sorte de confrèrie religieuse


un étonnant marché flottant


une des nombreuses places ou "campo"




un palais (palazzo) sur le grand canal


une architecture toujours très créative


statues d'une scuola




manque plus que la gondole


que de ponts


un puit


un quartier bien tranquille




parfois on trouve aussi des statues de vierge (ou de saintes ?) dans les angles des murs


les gondoles sont tordues afin de compenser la poussée du même côté


le soleil se couche


z'ai cru voir un 'ro minet


des vendeurs de contrefaçon


je ne m'en lasse pas


un des nombreux campaniles de la ville


façade typique, avec les fenêtres byzantines


l'ancien palais d'une des grandes familles de Venise


le campanile (reconstruit) de la place St Marc


la fameuse place St Marc


autant de touristes que de pigeons


une horloge solaire,lunaire, saisonnière, astrologique souvent copiée en Italie




le lion de Venise, symbole de la ville






la journée se termine


le palais ducal


le célèbre pont des Soupirs (de ceux qui allaient se faire juger)


le pont Rialto, principal passage du grand canal


il est l'heure d'aller se coucher
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tovi
Combattant
avatar

Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: Le grand tour d'Europe centrale   Sam 30 Sep à 7:25

Vendredi 22 septembre

Finallement nous n'avons pas été autorisés à dormir sur le parking, nous sommes donc allés en périphérie de la ville. Jusque là nous avions pu prendre une douche quasiment tous les jours mais désormais c'est un peu compliqué et l'on se contente d'un gant de toilette.
Aujourd'hui nous essayons le Garage Comunale, juste à côté de l'autre, qui est moins cher. Encore une fois nous sommes sur le toit, au 10ème étage. Je discute avec un français de l'Alpes d'Huez qui a dormi là, dans un VW Transporter transformé en camping car. Cette fois il semble donc possible d'y dormir, et à 20€ les 24h c'est un bon plan.
Ce système de garage peut sembler contraignant mais l'un des atouts majeurs de Venise est son absence totale de circulation automobile, un vrai modèle d'urbanisme !
Nous entamons ensuite un grand tour dans la ville en commençant par le nord. En quelques mots, Venise est tout simplement fantastico, magnifico, romantico et touristico.
En chemin j'achète le guide de Venise " Les ballades de Corto Maltese", qui est un excellent ouvrage que je recommande fortemment à tout visiteur de Venise, les autres guides sont nuls (sauf peut être le "Routard" que je n'ai pas trouvé en français). Je regrette de ne pas l'avoir eu plus tôt car la visite prend une toute autre forme. Nous retournons sur la palce St Marc ou je m'amuse un peu à faire monter les pigeons sur ma tête.
Pour finir nous rentrons à la Piaza Roma par le Vaporetto en passant par le grand canal. A 5€ c'est largement moins cher que les 120€/heure de gondole, trop kitsh de toute façon.
Le soir nous aurons encore le temps d'une dernière balade dans les quartiers moins touristiques et déserts du sud-est, avant de nous coucher, épuisés. Nos soirées sont assez sages car nous n'avons en général ni l'argent ni l'énergie nécessaires pour aller dans les bars ou autres escapades nocturnes.


c'est reparti pour un tour


boucles d'oreilles made in venezia


ces petites fontaines sont très pratiques pour tout le monde


nous sommes bien en Italie


une yeshiva du vieux ghetto


visite du ghetto, pas très interessant


les fonds de la lagune ne sont pas très stables


ça fait toujours bizarre


un petit théâtre


une Scuola (maçonnique ?)


un rouge vénitien






le mur a été découpé pour pouvoir faire un raccourci, étrange


certaines ruelles sont vraiment très étroites


une belle perspective


charmant, mais les fosses sceptiques sont rejettées dans la lagune et il règne une certaine odeur sur Venise.


une fondamenta, petite allée le long du canal soutenant les immeubles




on voit beaucoup de ces drapeaux


la vue lors de la pause resto de midi


le Condotiere, un mercenaire au service de Venezia


me souviens plus qui c'est lui








une scuola


les tags de Venise






"2 euros ou on la lâche pas"


A la fin de la république beaucoup de statues de lions furent détruitent


un campanile un peu tordu


d'autres sont bien droits, il faut de tout


le palais des Barbarosso


les détails montrent les batailles navales et les ports ou ils faisaient commerce


magique




nos amis les bêtes


mama mia



je suis assez fier de cette photo


retour en vaporetto


une bonne façon de découvrir les monuments principaux


un des nombreux palais du grand canal






balade nocturne, très romantique


mes photos nocturnes sont un peu ratées


un des nombreux chats de Venise


Dernière édition par le Dim 1 Oct à 9:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tovi
Combattant
avatar

Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: Le grand tour d'Europe centrale   Dim 1 Oct à 5:03

Samedi 23 septembre

A 7h je vais jeter un dernier regard sur les toits de Venise et j'ai droit à un fantastique levé de soleil. Mais déjà il est temps de dire adieu à la citta bella, j'espère pouvoir un jour revenir me perdre dans ses rues.
Aujourd'hui le ciel est gris et il faut admettre que l'air de la lagune n'est pas très sain, je le suspecte de provoquer des allergies cutanées chez Tania, changer d'air nous feras du bien.
Plutôt que de passer par la guirlande d'autoroutes et de grandes villes du nord de l'Italie je préfère les longer un peu plus au sud, en passant par Rovigo (ou nous passerons les 4000 kms), et son centre ville plein de vélos, Mantova où nous faisons une pause à midi, une jolie petite ville médiévale. Ouis une autre pause à Crémone, une petite ville similaire.
Le moral est en berne, c'est la route du retour.
Milan, la ville de la sape et de la mode. Une ville énorme, qui fait penser à Vienne, avec seulement sa magnifique cathédrale gothique comme monument intéressant. A un moment je perd tania dans la foule car elle a subitement décidé de changer de chemin pour regarder les magasins. Il est temps de rentrer car la fatigue commence à affecter son comportement. Je décide de quitter Milan le soir même, de toute façon ce n'est pas une ville très accueillante pour les gens de passage.


aube à Venise


un dernier regard


Mantova (Mantoue)


petit problème de filtre lumineux (d'où le vert des photos)








Crémone








Milano
















Da Vinci

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tovi
Combattant
avatar

Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: Le grand tour d'Europe centrale   Dim 1 Oct à 6:16

Dimanche 24 septembre

Après une nuit sur une aire d'autoroute nous prenons une douche et un bon café italien. Globalement, durant ce voyage, nous avons réussit à prendre une douche environ 3 jours sur 4, en général dans les grandes stations d'autoroute. Nous profitons aussi de ces escales, ou des restaurants, pour recharger les batteries des appareils photos.
La route continue jusqu'au tunnel du Mont Blanc où il faut quand même débourser la bagatelle de 32€.
Comme il nous reste un peu de temps nous décidons de passer par Genève à midi. Demi-tour à la frontière car il faut s'acquitter d'encore 30€ de payage des autoroutes suisses. Mais je trouve finallement le passage par la nationale.
Genève est une ville paisible, surtout le dimanche. Nous visitons le musée des beaux-arts avant de repartir, sous la pluie.
La Suisse sera notre 10ème pays traversé. Aujourd'hui le moral est bon mais il pleut, les derniers kilomètres sont longs. En tout il y en aura eu 4900 de parourus. Je dépose Tania à Nantua à 17h et j'arrive à Lyon à 19h. Fin du voyage.


Genève


Genève




le musée


les fameux piquiers suisses




Les points noirs correspondent aux différentes étapes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tovi
Combattant
avatar

Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: Le grand tour d'Europe centrale   Mer 11 Oct à 12:08

Les vidéos :

Prague :
http://www.dailymotion.com/video/xjhbg_imgp0512
http://www.dailymotion.com/video/xjhbp_imgp0549

Pologne :
http://www.dailymotion.com/video/xjhbx_routepologne
http://www.dailymotion.com/video/xjhee_imgp0627 (Cracovie)
http://www.dailymotion.com/video/xjhf6_auschwitz

Venise :
http://www.dailymotion.com/video/xjhfa_stmarc

Milan :
http://www.dailymotion.com/video/xjhfi_cathedralemilan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tovi
Combattant
avatar

Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: Le grand tour d'Europe centrale   Lun 23 Oct à 19:13

Photos diverses :















Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le grand tour d'Europe centrale   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le grand tour d'Europe centrale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1920-1933 CFRNA-CIDNA : L'Europe Centrale sous Flight Simulator par Michel Lagneau
» Tour d'Europe des grands aeroports
» Tour d'europe - Challenge FsPassengers
» Liste des PT/GP/WMCQ 2012
» Tour d'Europe des grands aeroports ( la suite)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des combattants du monde libre :: Espace détente-
Sauter vers: