Le forum des combattants du monde libre

En mémoire de ceux qui sont tombés pour toi
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Animalité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tovi
Combattant
avatar

Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Animalité   Jeu 15 Juin à 10:21

Propre de l'Homme, droit des animaux, j'ouvre la danse sur cette question.

Notre civilisation occidentale, et même "abrahamique" pour prendre large considère que l'espèce humaine est en haut de l'échelle de l'évolution. Or, scientifiquement parlant, en dehors de sa formidable capacité de destruction l'être humain n'a aucune caractéristique unique et originale vis à vis du monde animal. En réalité nous combinons toutes sortes de spécificités que l'on retrouve ailleurs : station debout, pouce préhensible, gros cerveau, régime omnivore, langage, sociabilité etc.

Dans le judaisme, et plus généralement dans les sociétés nomades, on retrouve cette notion de l'asservissement de l'animal au service de l'Homme et plus généralement de la nature. Il y a une sorte de hierarchie de la matière/conscience : mineral-végétal-animal-humain-esprit (divin).
Cette hierarchie est très répandue dans le monde mais il existe des exceptions comme en Inde ou dans des civilisations "premières".
Celà aboutit à dévorer des animaux sans se poser de question, d'en faire une industrie de massacre sans âme.
Mais même dans nos sociétés il existe des exceptions. parmis les animaux "utiles" comme le cheval, le chien ou même un peu le chat, puis parmis les animaux de companie qui se voient quasiment attribué la palce d'un membre de la famille.
Etrange schizophrénie humaine qui balance entre considérer l'animal comme son semblable et comme un simple bout de viande ou d'expérimentation scientifique.
Quiconque cotoie un animal constate qu'il est doué d'une forme d'intelligence un peu plus élaboré qu'un simple mécanisme. D'aucuns seraient tenté de parler d'anthropomorphisme mais finallement l'être humain n'est il pas lui même qu'une simple mécanique psychologique, certes extrèmement complexe ?
Si l'on exclue tous les concepts d'âme et de religion nous ne sommes qu'une mécanique à peine plus complexe que celle d'un animal.

Si vous aviez votre intelligence mais le corps d'un chien (sans pouvoir parler bien sûr), et l'éducation d'un chien, n'auriez vous pas à peu près les même comportements ? Certes la part d'instinct est plus développée chez les animaux mais nous même nous ne faisons que répondre de manière complexe à nos propres instincts : survie, reproduction, nourriture, territoire.

Il ne s'agit donc pas de mettre à égalité les droits humains et les droits animaux, mais il serait bon pour notre propre équilibre mental de les respecter en tant qu'être vivant participants au bon fonctionnement de notre monde. Le véritable racisme serait peut être celui de considérer la race humaine comme supérieure aux différentes espèces animales.

J'aime beaucoup l'idée du chasseur qui dit "merci de me donner ta vie pour me nourrir" comme celà existe dans certaines cultures. On devrait l'instaurer comme prière avant de manger de la viande plutot que de remercier un enigmatique dieu invisible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avalon
Militant
avatar

Nombre de messages : 107
Localisation : Rhones-Alpes
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: Animalité   Jeu 15 Juin à 13:02

Citation :
j'ouvre la danse sur cette question.
cool! j'accepte le defi et je viendrai avec plaisir pour le discuter Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taniabetania.blogspot.com/
master_yo
Engagé
avatar

Nombre de messages : 49
Localisation : France
Date d'inscription : 22/05/2006

MessageSujet: Re: Animalité   Ven 16 Juin à 22:21

Je ne suis pas tout a fait d'accord.
Et je repondrait (sommairement) a la premiere question: Le propre de l'Homme.

L'homme ne se distingue-t-il pas de l'animal de part sa conception de la pensee et de l'ame ?
Imaginez que l'on veuille fabriquer un "homme": un bio-mecanisme sur le model humain et doue de vie (au sens strictement scientifique du terme) (capable de survivre, d'anticiper, de se reproduire...).
Peut-etre qu'il vivrait en apparence comme nous ("vrais humains" ou "originaux"), mais serait-ce reellement un Homme (Histoire, evolution...)?

Je pense que si l'on veut comprendre la nature humaine, il ne faut rejeter ni les visions passes ni les visions actuelles de l'homme. Il y a partout une part de sagesse.

Et apres tout, l'Homme ne serait-il pas, comme certains l'admettent, un etre dote a la fois d'un corps physique (palpable), de son prolongement spirituel (il parait que certains peuvent le semtir avec la main), et d'une ame ?
Et si quelqu'un demontre par A+B que cette idee de l'Homme est fausse, a-t-il raison ? Doit-on chercher des explication a de telles questions uniquement a l'aide de preuves materielles, rationnelles et logiques ?


Bref, la question est complexe. Mais je devie un peu (pardonnez-moi prier ) du sujet.

Mais il faut aussi reconnaitre qu'aujourd'hui, l'Homme est au centre de tout (=> humano=humanisme? Wink ). Peut-etre cela a-t-il ete et sera tjrs le cas (j'en sait rien), mais ce n'est pas une raison pour ne pas essayer de varier les points de vues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tovi
Combattant
avatar

Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: Animalité   Sam 17 Juin à 1:41

Il l'est aujourd'hui mais il ne le sera pas toujours, rien ne le garantie en tout cas. L'arrogance de se croire préfestiné à dominer la nature et à se croire immortel (doué d'une âme supérieure à celles des animaux) est un risque pour la survie de notre espèce.

Rien ne prouve que l'âme existe, ni même qu'elle n'existerait pas de la même manière chez les animaux. Les Hindous croient en la réincarnation et donc au fait que les animaux ont des âmes de degré inférieur.
Moi je crois que des espèces comme le dauphin ont atteint un degré supérieur de société et d'harmonie par rapport à l'Humain. Mais ils n'ont pas notre capacité de domination et de destruction.
Hors c'est justement vis à vis de cette valeur que nous confirmons notre supériorité. Un argument très humain justement, car selon d'autre critères certaines espèces nous sont supérieures (on peut penser aux fourmis au niveau de la cohésion sociale par exemple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
master_yo
Engagé
avatar

Nombre de messages : 49
Localisation : France
Date d'inscription : 22/05/2006

MessageSujet: Re: Animalité   Mer 5 Juil à 13:02

C'est pourquoi, si l'ont veut savoir si l'homme est suprieur/different des animeaux, il faut trouver des criteres universels (s'ils existes, sinon pige pas ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tovi
Combattant
avatar

Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: Animalité   Mer 5 Juil à 13:20

Oui, ils existent. En celà je me base un peu sur une analyse d'Hubert Reeves qui dégage 3 spécificités :

- La technologie et la capacité à comprendre l'univers et ses lois physiques.
- Le voyage spatial et la capacité à coloniser (potentiellement) d'autres mondes
- l'empathie envers son prochain mais aussi (et c'est important) envers les autres espèces.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avalon
Militant
avatar

Nombre de messages : 107
Localisation : Rhones-Alpes
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: Animalité   Jeu 6 Juil à 7:46

Ma théorie pour expliquer l'existence de la conscience humaine serait pareille a de Nicolas Marchildon, qu'explique:

La conscience humaine est probablement la plus évoluée, car les actions et décisions faites dépendent de facteurs beaucoup plus nombreux et alléatoires, imprévisibles de l'extérieur.

La cause de cette imprévisibilité s'explique logiquement, car une grande complexité amène le chaos, comme lorsqu'on lance un dé... trop de facteurs entrent en jeu et l'on ne peut pas prédire le résultat.

"L'important est de rester ouvert d'esprit et de ne pas s'enfermer derrière une doctrine (propice à l'enrôlement dans une secte) ou derrière des dires (ce qui peut aboutir à de la manipulation). Faites-vous votre propre opinion tout en restant critique." - citation paru dans onnocachetout.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taniabetania.blogspot.com/
Tovi
Combattant
avatar

Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: Animalité   Mar 11 Juil à 11:28

Petite rectification, en réalité c'est :
- technique et compréhension du monde (dont l'exploration spatiale)
- sensibilité artistique
- empathie et compassion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
master_yo
Engagé
avatar

Nombre de messages : 49
Localisation : France
Date d'inscription : 22/05/2006

MessageSujet: Re: Animalité   Mer 12 Juil à 12:01

Ah, ca semble bcp plus logique avec la rectification. sunny

Mais ces trois specificites ne semblent pas contredire l'idee que l'homme a une ame. Elles sont meme complementaires avec cette derniere.

Quant l'existence de l'ame, il aussi difficile - enfin, je crois - de prouver sont existence que sa non-existence.
C'est d'ailleur pourquoi on parle de spiritualite, voir de philosophie, mais pas de science, car les arguments ne sont (ou ne semble) pas concrets.

Bon, d'accord. J'arrete de pinailler sur "l'Ame".Very Happy

Sinon, je suis - pour le moment du moins - d'accord avec H. Reeves.
Bien que j'aurais plutot tendance a dire "recherche de comprehension du monde" plutot que "comprehension du monde". cause toujours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avalon
Militant
avatar

Nombre de messages : 107
Localisation : Rhones-Alpes
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: Animalité   Mer 12 Juil à 12:14

Citation :
Petite rectification, en réalité c'est :
- technique et compréhension du monde (dont l'exploration spatiale)
- sensibilité artistique
- empathie et compassion.

l'empathie et la compassion sont deux choses, différentes, je ressent les deux, donc je peux t'en parler.

la compassion (souffrir avec), il s'agirait d'une attitude qui me porte à être sensible à la souffrance de quelqu'un, un example, ‘je suis rempli de compassion devant sa (animal/plant/etre humain) souffrance’.

l'empathie est quelque chose de plus étrange et de plus physique (enfin pour moi, la perception diffère selon les individus), dans les grandes lignes, c'est une faculté à ressentir précisément les émotions des entres qui sont autour de nous, j'ai l'impression de capter tout, d'être en quelque sorte une vraie éponge, un récepteur radio branché. Shocked

il m'est facile aussi d'établir un rapport émotionnel avec les gens que je rencontre sur une base quotidienne et à me fondre dans les relations, je possèdes une grande ouverture d'esprit et sans vouloir déranger intentionnellement, certaines personnes se sentiront menacés … mais j’aime bien éveiller ou stimuler un peu les gens. asticotte

donc, mes instincts, mes émotions, mes sentiments et mes intuitions jouent un grand rôle dans mes décisions et la façon dont je interagis avec le monde, et généralement ces instincts sont exacts et il me sont utiles. Wink

trouver un équilibre entre vivre pour moi-même ou vivre pour les autres est un de mes défis, et pour l’exterioriser je fais pas mal de sport et je fait de la photo, j'ecoute de la musique, j’aime, je me laisse aimer, je suis curieuse pour tout ce qui est nouveau, innovateur ou inhabituel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taniabetania.blogspot.com/
Avalon
Militant
avatar

Nombre de messages : 107
Localisation : Rhones-Alpes
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: Animalité   Mer 12 Juil à 12:28

je reviendrai pour philosopher sur l'ame et "recherche de comprehension du monde" cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taniabetania.blogspot.com/
Avalon
Militant
avatar

Nombre de messages : 107
Localisation : Rhones-Alpes
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: Animalité   Mer 12 Juil à 13:26

Citation :
Mais ces trois specificites ne semblent pas contredire l'idee que l'homme a une ame. Elles sont meme complementaires avec cette derniere.

Je suis moi aussi tout à fait d'accord! Et, il est tout a fait possible de trouver l'ideal ... une inter-action des disciplines!!!

Comme par example, jouir des incroyables percées scientifiques entre l'informatique, l'astronomie et l'astrologie du sec. XXII.

Aujourd'hui des programmes informatiques utilisant les données de la NASA pour les positions planétaires permettent à l'astronome moderne de calculer la location exacte des planètes à n'importe quel moment précis. L'interprétation des positions des planètes, les étoiles, le soleil et la lune sont un grand livre ouvert pour percer les liens mystérieux qu'entretiennent l'univers et l'humain, de la correspondance qu'il y a entre chaque partie.

Pas de lumière sans ombre, pas d'ombre sans lumière: seulement dans la nuit le silence, seulement dans la mort la vie.

A voir, le film 21 grammes
http://www.filmdeculte.com/film/film.php?id=734

Quelques mots qui résument toute l'intrigue du film:
On dit que nous perdons tous 21 grammes au moment précis de notre mort...
21 grammes.
Est-ce le poids de notre âme ?
Est-ce le poids de la vie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taniabetania.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Animalité   

Revenir en haut Aller en bas
 
Animalité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des combattants du monde libre :: Religions-
Sauter vers: